2017_03: ....La dramaturgie des objets....

Publié le 11 Mars 2017

Ci dessous un texte " qui me parle!"

(extrait de texte de Aaron SISKIND dans « Minicam Photography » 1945)

 

L’an dernier, j’ai passé l’été en Nouvelle-Angleterre, dans le célèbre village de

pêcheurs de Gloucester. J’y ai fait une série de natures mortes représentant

des morceaux de corde en décomposition, un gant abandonné, deux têtes de

poisson et d’autres objets ordinaires qui traînaient sur les quais ou sur les

plages. Pour la première fois de ma vie, le sujet en tant que tel n’était plus de

première importance. Je me suis retrouvé impliqué dans les relations de ces

objets, à tel point que faire ces images s’est révélé une expérience

personnelle profondément émouvante.

…..

C’est bien connu, ce que nous voyons dépend de notre éducation.

Lorsque nous regardons le monde, nous y voyons ce dont nous avons appris

à penser l’existence. Nous sommes conditionnés pour nous attendre à

certaines choses. S’entendre sur la fonction des objets est en effet utile dans

la vie en société.

Mais en tant que photographes nous devons apprendre à nous défaire

de nos croyances. A aller vers les objets en les regardant directement, sous

tous les angles. A voir comme ils grandissent quand on s’approche, comme

ils se groupent et se regroupent lorsqu’on change de position. Des relations

apparaissent peu à peu, et parfois se confirment irrévocablement. C’est ce

qui donne votre photo.

Ce que je viens de décrire est une expérience émotionnelle. C’est

extrêment personnel : personne d’autre ne peut voir exactement ce que vous

avez vu, et l’image qui en résulte est unique; personne ne l’a jamais faite

avant, et personne ne la refera. L’image - et c’est fondamental - possède

l’unité d’un organisme. Ses éléments n’ont pas été réunis grâce à un talent,

un goût ou une ingéniosité quelconques. Elle est venue à l’existence à

travers l’acte instantané du regard.

….

l'aigle noir

l'aigle noir

le bouquet

le bouquet

Banderilles

Banderilles

balai

balai

Rédigé par gadorce

Repost 0
Commenter cet article

Angeline 21/03/2017 21:39

j'aime me promener ici. un bel univers.